Littérature Contemporraine, SF

Chronique # 02 : 1984 – G.Orwell

IMG_20180227_180839_6181984 : Résumé

    Nous sommes en 1984, Winston, 39 ans, travaille au Ministère de la Vérité.

    Son job ? Rétablir l’histoire passée au goût du gouvernement actuel … le Parti.

    Seulement voilà, dans un monde ultra-totalitaire où la propagande fait rage, penser est devenu un crime. Surveillés par le géant Big Brother minute après minute, Winston, comme les autres, est contraint de se plier aux étranges coutumes de la société. Pourtant il n’aime pas ça, il n’est peut-être pas comme les autres… Malgré tout, il ne peut s’empêcher de réfléchir plus loin, et décide d’acheter un journal, dans lequel il notera ses ressentis et ses idées, à l’abri des micros et des caméras.

Est-ce que quelqu’un lira un jour ses écrits ?

Est-ce qu’ils amèneront quelque chose ?

Mon avis :

   Un livre culte que je voulais lire depuis bien longtemps, et j’ai adoré ! ( C’était un peu sûr, je suis déja très axée théorie du complot en temps nomal lol alors bon ^^ )

La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, la force c’est l’ignorance.

    Premièrement, je voudrais juste revenir sur le fait que le livre et son écriture datent de 1950, le monde totalitaire décrit par Orwell est donc bien ancré dans l’actualité. En effet, l’URSS de Stalline et l’Allemagne nazie d’Hitler ne sont pas si vieilles que ça. Le roman prend donc encore plus de son sens.

lhistoire :

Elle est rondement menée,

il se passe beaucoup de choses que je ne voudrais vous spoiler lol.

    Winston, va nous faire découvrir au fur et à mesure, toute la profondeur du fonctionnement du Parti, son but, sa mise en oeuvre et tout ce qui s’ensuit.

    L’écriture est plaisante, et l’auteur prend son temps pour planter le décor d’une société terrifiante, au peuple ultra-embrigadé. Il dépeint un décor grisâtre de béton, filmé et enregistré en permanence, afin de maintenir une surveillance ( qui ne donne pas envie d’être fraudée ) sur sa population.

Le Ministère de la Paix s’occupe de la guerre, celui de la Vérité, des mensonges, celui de l’Amour, de la torture et celui de l’Abondance, de la famine.

    L’histoire est divisée en 3 parties bien distinctes où Winston fait face à des émotions globales bien différentes, 3 facettes du personnages apparaissent alors et l’évolution qui va avec était parfaitement décrite, un vrai délice.

    Et puis il y a aussi cette fille, celle qui lui fait peur, qui le tétanise; la fille aux cheveux noirs du commissariat aux Romans…

    Bref, j’ai été ballotée d’un sens à un autre, je pensais avancer et au final, on repartait dans l’autre sens. Il se passe encore bien d’autres choses et de rencontres mais je vous en laisse la découverte lors de votre lecture du livre 😉 !

L’Histoire s’est arrêtée. Rien n’existe qu’un présent éternel dans lequel le Parti a toujours raison.

les personnages :

    J’ai réussi à m’identifer et m’attacher à Winston sans problème. En même temps je pense que j’aurais été un peu comme lui, si j’avais vécu sa vie. C’est un personnage rebelle et révolutionnaire, il ne pouvait que me plaire !

    Les autres personnages sont moins attachants, mais je crois que c’est parce qu’ils sont au « 2ème plan ». C’est vraiment dans l’esprit de Winston que nous sommes transportés dans ce livre, du coup les autres me paraissent secondaires, bien qu’ils aient une très grande importance !

POUR FINIr :

♥♥♥♥♥

    J’ai adoré ma lecture ! Vraiment pas déçue ! ( bon peut-être pas pour les lecteurs qui n’aiment que les livres joyeux mais bon ^^)

    Je ne peux que vous conseiller ce roman qui reste d’actualité pour moi. Et j’aimerais aussi beaucoup échanger avec quelqu’un qui a lu le livre et qui le veut bien 😉 😉 !

12 réflexions au sujet de “Chronique # 02 : 1984 – G.Orwell”

  1. Un énorme coup de cœur pour moi aussi ! Ce que j’aime c’est la clairvoyance et l’honnêteté avec laquelle il traite son sujet, qui a aujourd’hui une actualité renouvellée malheureusement…

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne l’ai jamais lu, alors que je travaille sur les deux adaptations pour une installation artistique autour du regard et du sentiment d’oppression qu’il peut amener. Cependant, j’avoue avoir de plus en plus envie de découvrir ce classique de la littérature.

    Aimé par 1 personne

    1. Je vais me répéter du coup lol mais vraiment pour moi, c’est à lire AU MOINS 1X dans une vie :). Déjà parce que c’est de la culture ( donc au pire même si ça ne plaît pas, ce sera pas perdu ) et surtout car c’est super bien écrit. Les faits ont été et sont toujours d’actualité… ce qui en fait un livre avant-gardiste pour l’époque, et troublant pour aujourd’hui !

      J'aime

      1. Je suis étudiante en master Arts et Culture et le 4 avril, il y a la journée de l’art et de la culture des étudiants où nous proposons des installations artistiques en réponse aux oeuvres présentées dans un musée, des performances, des visites théâtrales…

        Dans le cadre d’un cours, nous devons donc proposer une action culturelle et, avec ma binôme, nous proposons une vidéo que nous projetterons dans la salle des portraits de la Renaissance où nous avons toujours l’impression d’être constamment suivi du regard. Nous voulons donc jouer sur ça en proposant une vidéo qui montrerait d’autres supports qui interrogent le regard, dont 1984. En plus, nous incrustons des musiques qui renforcent le sentiment d’angoisse, d’oppression.

        Du coup, j’aimerai d’autant plus lire 1984 pour me plonger dans l’histoire. Et comme tu le dis, c’est un classique, le lire n’est jamais une perte de temps. Surtout que j’avais adoré La ferme des animaux du même auteur quand j’étais au collège.

        Aimé par 1 personne

      2. Je comprends :). ça peut être super sympa et faire son effet en tout cas. Entre la vidéo, la musique et les tableaux, l’ambiance risque d’être prometteuse et à la hauteur de la terreur qu’inspire un monde de répression. Si jamais, tu fais des photos ou des ptites vidéos, je veux bien voir 😉

        J'aime

    1. Oui ! Et je suis exactement du même avis ! De un c’est culte et de deux, le livre est génial même si effroyable de par sa réalité actuelle. Fonces et n’hésites surtout pas à le lire 😉 en plus comme c’est un classique y a des éditions où il ne coûte vraiment pas grand-chose

      Aimé par 1 personne

  3. En définitive, quel que soit le temps de sa narration (une nouvelle traduction utilisant le présent vient d’être publiée), « 1984 » reste une des meilleures dystopies jamais écrites, un récit glaçant car tout un chacun sait qu’il ne faudrait pas grand-chose pour que le monde qui y est décrit devienne réalité…

    J'aime

Répondre à extraitsdemots Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s